Les différences entre CGPi et CGP

Par Christophe Tunica

christophe tunica blog axesscible

Avoir en son actif plusieurs patrimoines est une situation vraiment élogieuse. En effet, le fait de posséder un patrimoine (bien immobilier, actions, liquidités) fait de vous une personne distinguée de la société surtout si vos biens sont très considérables. Or, une chose est d’avoir tous ces biens, une autre en est de pouvoir bien les administrer.

À cet effet, bien de détenteurs patrimoniaux arrivent parfois à perdre tout ce qu’il possède faute d’une incompétence dans le domaine de la gestion patrimoniale. Pour donc réussir à faire pérenniser leurs patrimoines, les détenteurs les plus aguerris font appel à ceux qu’on appelle les conseillers en gestion de patrimoine en abrégé CGP.

Découvrez à travers notre article, qui sont les conseillers en gestion de patrimoine, quel est leur rôle ou leur fonction. Quittant d’un général pour un particulier, vous découvrirez également ce qui particularise un CGPi (conseiller en gestion de patrimoine indépendant).

les différences entre un conseiller en gestion de patrimoine et les conseillers en gestion de patrimoine indépendants

Le CGP et le CGPi qui sont-ils ?

Les CGP et les CGPi sont tous les deux des gestionnaires de patrimoine. Un gestionnaire de patrimoine ou encore conseiller en gestion de patrimoine est donc un individu qui dispose de nombreuses qualités qui lui permettent d’exercer la gestion de patrimoine en tant que professionnel. Il est donc celui qui accompagne les particuliers comme les entreprises dans l’administration de leur patrimoine. Il les aide à en avoir un usage optimum. Les conseillers en gestion de patrimoine sont alors dotés de compétences polyvalentes. Ils arborent les casquettes de conseiller bancaire, conseiller financier, conseiller juridique et de conseiller fiscal.

Afin de devenir conseiller en gestion de patrimoine, celui qui est intéressé par le métier doit se ménager pour être un fin analyste. Il doit être capable de développer des plans et des stratégies qui vont répondre aux besoins de ses consultants. L’apprenant doit suivre des cours de commerce, de finances, de droit, de gestion et de comptabilité. À cela, soit s’ajouter bien évidemment des stages de formation. D’ordinaire, le diplôme requis est un Master en spécialité gestion de patrimoine.

Rôles d’un conseiller en gestion de patrimoine

Les fonctions d’un conseiller en gestion de patrimoine sont diverses. Elles s’étendent dans plusieurs plans de la vie de l’homme ou de celle des entreprises. Tenez par exemple, le conseiller patrimonial intervient dans la gestion immobilière. Il conseille sur les projets d’investissements immobiliers, il aide à améliorer sa rentabilité locative et à vendre ou transmettre son bien immobilier.

En plus, le conseiller assiste aussi les épargnants à fonds significatifs. Il les aide à se construire une fortune en manageant leurs épargnes. D’un autre côté, il se trouve auprès des entreprises qui veulent se booster ou léguer leur affaire. En général, les conseillers patrimoniaux se chargent de l’optimisation et la transmission d’un patrimoine, des questions d’investissements et de fiscalité.

Les différences entre un CGP et un CGPI

Dans l’exercice de la fonction de gestionnaire de patrimoine, on rencontre deux catégories de conseillers à savoir : les conseillers en gestion de patrimoine et les conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Bien vrai qu’il ne se pose aucune différenciation dans le rôle que joue chacun d’eux, ils existent néanmoins quelques différences au niveau de leur statut.

Sur le plan de l’emploi

Sur le plan de l’emploi, à la différence des CGP qui travaillent dans le secteur privé pour des banques, des assurances, des coopératives et autres structures, les CGPi sont des conseillers indépendants. Ils travaillent donc à leur propre compte et pour leur propre compte.

Sur le plan de la rémunération

Sur le plan de la rémunération, les CGPi n’ont pas de salaire puisqu’ils travaillent pour leur propre compte. Ils perçoivent de leurs clients, des honoraires préalablement fixés et dépendant de la mesure du travail. Le CGP quant à lui, perçoit de son employeur une rétro commission correspondant à son salaire.

Conclusion

 Si les conseillers en gestion de patrimoine CGP et les conseillers en gestion de patrimoine indépendants ont des divergences sur ces quelques points, ils demeurent tout de même égaux sur le plan de leurs rôles. Par ailleurs, ce qui peut vous intriguer c’est le problème de savoir auquel des deux faire appel.

Partager sur :