Investir dans une résidence senior : bénéficiez d’une réduction fiscale

Par Christophe Tunica

christophe tunica blog axesscible

Les résidences seniors ont le vent en poupe ! Selon les dernières statistiques de l’INSEE, 26,9 % de la population a plus de 60 ans. Les personnes âgées se tournent largement vers les résidences seniors pour bénéficier de divers services de qualité et d’un cadre de vie agréable.

Comment investir dans une résidence sénior pour bénéficier d'une réduction fiscale ?

Réduire ses impôts en investissant dans une résidence pour senior

Avant de signer le bail commercial d’une résidence senior, analysez l’emplacement du bâtiment, sa superficie, sa vétusté, mais aussi les services qu’il propose. Votre projet immobilier doit être murement réfléchi.

La somme investie vous permettra de réduire le montant de vos impôts de manière significative, grâce à différents dispositifs.

Profiter du dispositif Pinel pour investir dans une résidence senior

Si vous souhaitez réduire le montant de vos impôts, vous pouvez investir dans une résidence senior neuve ou bientôt achevée, destinée à la location non meublée. Vous pourrez ainsi bénéficier du dispositif Pinel, qui prendra fin le 31 décembre 2021.

Vous devrez louer le bien non meublé l’année suivant l’acquisition, pour 9 ans au minimum. Le taux de réduction de vos impôts peut atteindre 12 %, 18 % ou 21 % selon la durée de location, pouvant s’étendre de 9 à 12 ans.

Attention toutefois à respecter toutes les conditions d’application de la loi Pinel, comme le montant du loyer ou l’emplacement du bien par exemple.

Le dispositif Censi-Bouvard pour profiter d’une réduction d’impôt

Vous investissez dans un bien meublé, neuf ou en cours de construction, avant le 31 décembre 2020 ? Vous pouvez donc bénéficier du dispositif Censi-Bouvard, à condition de respecter les critères suivants :

  • Si le bien a été rénové, l’ancienneté peut aller jusqu’à 15 ans, selon la réforme de 2020.
  • Le bail commercial concerne une durée minimale de 9 ans, et doit être signé à titre personnel uniquement.
  • La location du bien doit se faire dans l’année suivant l’acquisition.
  • Le montant investi ne doit pas dépasser 300 000 € HT ni correspondre à plus de la moitié des revenus engrangés.
  • Les loyers annuels encaissés ne doivent pas dépasser 23 000 €.

Le dispositif Censi-Bouvard vous offre une réduction d’impôt à hauteur de 11 % du prix hors taxe du bien. Au prix d’acquisition s’ajoutent les éventuels travaux réalisés dans la résidence senior.

Votre réduction d’impôt peut s’étaler sur les 9 ans, qui correspondent à la durée du bail. Mais si cette réduction est supérieure au montant de vos impôts, vous pourrez la reporter d’une année sur l’autre, pour 6 ans maximum.

Opter pour le statut LMNP pour bénéficier d’avantages fiscaux

Pour investir dans une résidence pour senior, vous pouvez obtenir le statut LMNP, loueur en meublé non professionnel, cumulable avec le dispositif Censi-Bouvard. Vous n’êtes pas obligé d’investir dans une résidence neuve pour bénéficier du statut LMNP, mais cela vous permettra de récupérer le montant de la TVA.

Le statut LMNP offre également une déduction sur les intérêts de votre prêt et sur les charges de gestion de la résidence.

Deux régimes fiscaux sont possibles :

·         Le régime réel : intéressant si vos revenus fonciers s’élèvent à 70 000 € ;

·         Le régime micro-BIC : à privilégier si vos recettes ne dépassent pas 50 000 €.

En optant pour le statut LMNP, vous pourrez profiter des avantages fiscaux qui en découlent pendant toute la durée de location du bien immobilier. C’est donc idéal pour investir sur le long terme.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, les résidences seniors représentent un placement financier intéressant pour bénéficier de nombreux avantages fiscaux. N’hésitez pas à vous tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches.

Partager sur :