À qui s’adresse la gestion de patrimoine ?

Par Christophe Tunica

christophe tunica blog axesscible

Confier la gestion de son patrimoine à un professionnel n’est pas l’apanage des milliardaires ! En effet, tout comme vous prenez soin de votre capital santé, et que vous sollicitez parfois, pour cela, l’avis d’un médecin, il est logique de prendre soin de votre capital financier, et ce, quelle que soit son ampleur. D’une part, parce qu’un conseiller en gestion de patrimoine vous aidera à le préserver, mais aussi parce que, mieux encore, il vous permettra de le faire fructifier ! Voyons ensemble comment s’organise un partenariat avec un conseiller en constitution, organisation et gestion de patrimoine…

La gestion de patrimoine : de quoi parle-t-on exactement ?

Le mot «  patrimonium » désigne en latin «  les biens qui viennent du père »… Et même si tout un chacun est susceptible de constituer son propre patrimoine, beaucoup se sont constitués au fil du temps, grâce à des biens qui ont traversé les générations. Cela renforce le désir de leurs détenteurs de ne pas dilapider leur patrimoine, fusse-t-il modeste, mais au contraire, de continuer à le faire fructifier pour assurer la suite du processus de transmission.

Le patrimoine, est constitué de tous les biens, matériels ou non, sur lesquels une entreprise, un individu ou une famille peut faire valoir un titre de propriété. La nature de ces biens peut être multiple :

  • des propriétés immobilières ou foncières : des propriétés, maisons, appartements, immeubles, terrains,…
  • des meubles, des véhicules, des objets d’art ou de collection,
  • des biens professionnels : parts de société(s), fonds de commerce(s)…,
  • des placements financiers : épargne, liquidités, actions, obligations, comptes titres, contrats d’assurance-vie, contrats de capitalisation, SCPI, FCPI, FCPR, FIP etc…
  • des droits d’auteurs ou des brevets,
  • des droits d’usufruit,
  • etc…

L’ensemble des biens que vous détenez représentent vos actifs, et constituent votre «  portefeuille patrimonial ». C’est ce portefeuille que le conseil en gestion, ou le conseiller en investissements va vous aider à protéger et à faire fructifier, en mettant en œuvre des leviers et mécanismes issus de son expertise. Cette dernière s’appuie en général sur une parfaite maitrise des techniques d’investissements et de solides connaissances des marchés financiers. Elles peuvent aussi être complétées par des expertises métier complémentaires telles que le courtage en assurances, la prévoyance, les contrats de retraite, l’immobilier, la recherche de financements, la gestion de produits financiers, etc.

Qui a besoin d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Que vous soyez retraité, salarié en entreprise (cadre dirigeant, cadre moyen, ou pas cadre du tout !), profession libérale, professionnel indépendant, le public est extrêmement large : vous pouvez potentiellement avoir besoin de vous faire accompagner dès lors que vous envisagez de faire de la place à votre capacité d’épargne, et/ou que vous détenez des actifs et que vous souhaitez les préserver et les faire fructifier. Le conseiller en gestion de patrimoine vous aidera également à anticiper des problématiques telles que la protection de votre conjoint et de vos enfants, ou encore l’organisation optimisée de votre succession…

Où trouver votre conseiller en gestion patrimoniales, et quels types de missions lui confier ?

Ainsi qu’évoqué en préambule, nul besoin d’être dans le top 10 des plus grandes fortunes françaises pour s’attacher ses services !

En fonction de votre propre profil, vous pourrez faire appel à un conseiller susceptible d’opérer dans différentes sphères avec des statuts divers, tels que, par exemple :

  • courtier en assurances,
  • conseiller opérant en tant que profession libérale au sein de son étude ou de son cabinet de conseil, 
  • les professionnels du chiffre (experts-comptables) et du droit (notaires) ont parfois un service de conseil en gestion de patrimoine dédié à leurs clients,
  • un conseiller salarié au sein d’une société de gestion ou d’un établissement financier (banque, compagnie d’assurance, etc.)

Quel que soit son statut, votre conseiller en gestion de patrimoine fera – en général – preuve d’éthique et d’une politique de confidentialité exemplaires.

Il vous proposera de déployer ses services autour de quatre grands champs d’interventions :

  • L’audit ou le bilan patrimonial : le conseiller réalise un état des lieux de vos actifs. Il vous assiste également dans l’analyse de vos ressources, de vos situations financière, familiale et professionnelle, de vos dettes éventuelles, etc.. Cela lui permet de bien comprendre vos objectifs, votre capacité d’épargne, vos aversions ou appétences au risque, etc.
    Il établit alors un diagnostic qui sera le préalable à son travail de préconisations.
  • La gestion déléguée :l’investisseur confie alors au conseiller le placement et le suivi de ses capitaux mobiliers tels que des comptes titres, des plans d’épargne en actions ou plans d’épargne retraite, des contrats d’assurance-vie, etc.
  • L’ingénierie patrimoniale :Suite à l’analyse du profil de l’investisseur, et du bilan patrimonial, le conseiller oriente son client vers les solutions de placement et de défiscalisation optimales, et s’assure du bon déroulement des opérations sur le court comme sur le long terme,
  • L’architecture ouverte :Son approche est ouverte sur l’ensemble des marchés, et l’accession à toutes les classes d’actifs. Ceci passe par la construction d’une gestion de patrimoine visant à élargir au maximum les supports de placements et à rechercher, toutes marques confondues, le meilleur et le plus adapté au client.

Quels sont les coûts d’un conseiller en gestion ?

Il n’existe pas vraiment de grille tarifaire type car le conseiller en gestion de patrimoine, par nature, opère « sur mesure », tant les profils de clients, les topologies de portefeuilles et les attentes peuvent être différents. Ainsi, ses tarifs prendront en considération tant les qualifications qu’il met à votre disposition que la complexité des problématiques patrimoniales qu’il a à résoudre.

En revanche, la transparence est la règle d’or des professionnels de la gestion de patrimoine. Le mieux est donc de fixer, un premier rendez-vous qui, lui, est totalement gratuit ! Vous pourrez trouver le professionnel qui vous semblera convenir le mieux à votre profil, par le biais du bouche à oreille ou sur le web, les sites internet des professionnels décrivant en général de manière assez précise les prestations proposées. 

Le premier échange avec lui permettra de faire connaissance et d’expliquer le contexte. Votre potentiel conseiller en gestion élaborera alors une lettre de mission qui définira les contours des prestations qui semblent convenir à votre profil, et le montant de ses honoraires… Libre à vous, alors, de vous engager en signant cette lettre de mission, ou de poursuivre vos recherches !

Partager sur :