Quels sont les meilleurs secteurs où investir en 2021 ?

Par Stéphane Pupin

stephane pupin blog axesscible

2020 fût une année noire à bien des égards, et tout particulièrement au plan économique. Mais les économistes sont des gens qui aiment voir le verre à moitié plein ! Et bien que le virus de la Covid-19 n’ait pas fait ses adieux à la planète au 31 décembre dernier, ils sont convaincus que 2021 se présente sous de bons auspices.

D’une part parce qu’à chaque fois que le monde a connu un grand chaos, il s’en est suivi une phase de reconstruction ou de relance économique. Et, d’autre part, parce nous sommes engagés dans un changement de cycle que rien ne pourra stopper !

La crise sanitaire l’a même accéléré, en mettant la tech et le digital au centre de tous les usages, et en exacerbant les remises en questions sociétales. Les aspirations à consommer différemment, manger mieux, ou accélérer la transition énergétique, n’ont jamais été aussi prégnantes.

Pour toutes ces raisons, investir en 2021 dans les secteurs innovants et plus responsables prend tout son sens. Voyons quels sont ces marchés en pleine croissance et qui ont particulièrement le vent en poupe.

Secteurs finance où investir en 2021

Le trio gagnant : Tech, IA, Big Data…

On les assimilait autrefois à de la science-fiction : les voitures autonomes, les drones, les robots… Ils sont à présent à la porte de notre quotidien et seront les leviers de croissance des prochaines décennies.

Impossible, donc de les ignorer en tant que nouvelles classes d’actifs à potentiel. Idem pour tout ce qui touche à l’Intelligence artificielle (IA), et à toutes les sortes d’innovations scientifiques : les neurosciences, l’électricité sans fil, les nanotechnologies. Nous vivons une explosion créative et technologique, dont les résultats inévitablement se répercuteront sur les marchés.

Quant au Big Data, si les volumes d’échanges planétaires donnent déjà le tournis, ils ne sont rien par rapport aux projections qui prévoient leur multiplication par près de 50 d’ici une quinzaine d’années ! Cela garantit aux entreprises qui œuvrent dans cet écosystème (traitement, diffusion ou sécurisation des données) un boulevard de croissance !

Les solutions pour investir dans tous ces secteurs novateurs sont diverses : acquérir des titres vifs (des actions par exemple), devenir Business Angel, investir directement au capital d’une de ces entreprises de pointe, ou bien – formule la plus prudente – se faire accompagner par un professionnel du conseil en gestion de patrimoine qui sélectionnera les fonds les plus pertinents et les plus performants…

La Food tech

La Food Tech regroupe en quelques sortes, tout ce qui fera l’agriculture de demain : la permaculture, les fermes lombicoles, les marchés urbains, les fermes verticales…

L’ensemble des techniques nouvelles qui ont pour ambition de devenir plus respectueuses de l’environnement, de la terre, de l’eau et des animaux et, donc, de repenser radicalement nos manières de produire de la nourriture et de la consommer.

L’objectif : rien de moins que tenter – autant que faire se peut – de préserver la planète, et de prémunir ses habitants contre le risque de rupture alimentaire … Autant dire que ce secteur va devenir lui aussi, incontournable sur les marchés financiers dès 2021 !

Les énergies renouvelables

Le secteur des énergies renouvelables est non seulement l’un des leviers indiscutables de la reprise économique, mais c’est aussi un moyen de donner du sens à son épargne, en la mettant au service de business modèles dits « vertueux ».

Investir dans le solaire, l’éolien, la biomasse, le thermique, l’hydrogène, l’hydraulique – bref, ce que l’on appelle les ENR (entreprises des énergies renouvelables ) – c’est s’assurer de taux de croissance exponentiels (+ 84% entre 1990 et 2019 !). A ce sujet, la société Total vient de changer de nom pour se baptiser dorénavant « TotalEnergies », une décision qui en dit long sur cette prise de conscience et la nécessité de changer de logiciel au plus vite.

Pour soutenir ce secteur aussi dynamique que vertueux, il est possible de se construire un portefeuille de fonds thématiques labellisés « investissement socialement responsable » misant sur la transition énergétique, ou d’investir « utile » en orientant son épargne dans l’économie sociale et solidaire. Là encore, l’accompagnement d’un conseiller en gestion de patrimoine sera particulièrement utile pour vous permettre d’y voir plus clair et de sélectionner les fonds qui allient « éthique » et performance. Ce qui n’est plus antinomique.

Partager sur :